06
JAN
2016

Nouveautés Exchange 2016

Microsoft_Exchange_2016_2

Introduction

Avant de commencer cet article, l’équipe d’ITNYOU en profite pour vous souhaiter tous ses vœux pour cette nouvelle année, qu’elle soit couronnée de succès dans les domaines qui vous sont chers.

Ce premier article de l’année 2016 traite de la nouvelle version du produit Microsoft de la gamme Messagerie : Exchange 2016.

Comme vous le savez tous, l’arrivée sur le marché d’Office365 a apporté son lot de changement, notamment sur la partie messagerie en diversifiant le type d’environnement des clients : On-Premise, Hybride, Office365.

Aujourd’hui nous aborderons les nouveautés apportées par Exchange 2016 et nous verrons en quoi la simplification et l’orientation purement collaborative sont au cœur des préoccupations.

Les nouveautés

Il est intéressant de comparer Exchange 2016 à Exchange 2013 mais cela l’est encore plus en comparaison à Exchange 2010. En effet, il y a fort à parier que les clients n’ayant pas fait le pas en Exchange 2013 passe directement en Exchange 2016. Et c’est là que les plus gros changements s’opèrent.

Nouvelle architecture

L’architecture a été grandement simplifiée puisqu’il n’y a plus que deux rôles principaux :

  • Mailbox (anciennement CAS/HUB/MBX sur E2010 et CAS/MBX sur E2013)
  • Edge

Nouvelles fonctionnalités & améliorations

DAG – Depuis Exchange 2013 SP1, l’implémentation d’un DAG ne requiert plus forcément l’attribution d’IP. Dans ce mode, la création et la gestion en est simplifiée. Le DAG ne repose plus sur la partie Clustering Windows et vous n’avez donc plus besoin d’attribuer autant d’IP que de sous réseaux. Notez que c’est le mode par défaut sur Exchange 2016.

Un autre avantage du DAG sur Exchange 2016 est qu’il réduit d’environ 40% le besoin en bande passante pour les réplications entre bases de données active et passive. Cela est permis grâce au fait que chaque serveur passif n’a plus besoin de se calquer sur la base de données active pour réaliser des mises à jour d’index.

Le processus de bascule des banques entre un serveur passif et actif a lui aussi été amélioré. Un article sur ce sujet sera créé prochainement.

Amélioration de la recherche pour les clients Outlook « En ligne » et OWA

Collaboratif via OWA – Exchange 2016 permet la prévisualisation et l’édition de document directement à partir du navigateur. Par contre, cela nécessite un serveur supplémentaire : Office Online Server.

Interconnexion avec des applications tierces (REST APIs) L’interconnexion avec des applications tierces utilisaient généralement les web services (EWS) jusqu’à Exchange 2016 ou Microsoft a décidé de se positionner sur un modèle unique : REST APIs (https://msdn.microsoft.com/en-us/library/office/dn659752.aspx) permettant entre autre l’interactions avec les emails, calendriers, contacts etc.

Notez que ce modèle est déjà employé par Office365.

Nouveau mode de connexion Outlook : MAPI/Http – Déjà présent depuis Exchange 2013 SP1, le protocole MAPI/http devient le nouveau standard de connexion pour les clients Outlook le supportant (à partir d’Outlook 2013). Sinon, c’est le protocole RPC/Http qui est utilisé.

Bascule transparente du profile ActiveSync après une migration d’E2016 vers O365 – Il n’est plus nécessaire de reconfigurer le téléphone mobile après que la BAL soit migrée sur O365. Le mobile (client Active Sync) doit supporter les redirections Http 451.

OWA devient « Outlook sur le Web » – Pour un rapport détaillé des avantages qu’offrent Outlook sur le Web, vous pouvez vous référez aux liens à la fin de cet article.

Partage et collaboration

Exchange 2016 attache une importante place au partage et la collaboration entre utilisateurs notamment grâce aux dossiers publics (maintenant redondés dans des banques), la création de boîtes aux lettres partagées (création très rapide et visibilité via la console d’admin EAC), la création de boîtes aux lettres de sites (partage des documents SharePoint via Outlook dans une BAL dédiée).

Outre ces fonctionnalités, déjà présente en E2013, il y a aussi l’intégration d’Exchange 2016 avec Skype For Business et Sharepoint 2016. Une personne ayant le rôle « Management de decouverte » peut donc chercher du contenu à la fois dans E2016, Sharepoint et Skype par la même interface !

Retrait de certaines fonctionnalités

Plus de connectivité MAPI/CDO: Exchange 2016 ne supporte plus de connexion via les librairies MAPI/CDO. Microsoft conseille de les remplacer par des connexions EWS ou l’utilisation des REST APIs.

Les scénarios de coexistence

Exchange 2016 peut s’interconnecter au sein d’une même forêt avec les produit Exchange ci-dessous :

  • Exchange 2010 SP3 RU11
  • Exchange 2013 CU10
  • La coexistence avec un environnement 2013 sera quasi transparente car elle permettra de partager le même espace de nom et facilitera grandement la transition.

En conclusion

En conclusion, cette version 2016 confirme une nouvelle fois cette volonté de stabiliser, simplifier et d’apporter de nouvelles fonctionnalités collaboratives.

Cette nouvelle version apporte son lot de nouveautés et de changements pour les clients disposant des versions antérieurs d’Exchange. En outre, pour les clients Office365, il n’y aura pas de réel changement si l’on devait comparer les modèles, hormis ce nouveau type d’architecture simplifiée et extensible, qui peut, peut-être permettre de revoir le modèle d’une externalisation complète de ses données.

Pour des informations encore plus complètes sur les nouvelles fonctionnalités d’Exchange 2016, je vous renvoie vers les liens ci-dessous :

Sources :

https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj150540%28v=exchg.160%29.aspx

http://blogs.technet.com/b/exchange/archive/2015/05/05/exchange-server-2016-architecture.aspx

http://msexchangeguru.com/2015/09/30/e2016-new-features-to-e2010/

 

Nouveautés Exchange 2016
1 vote, 5.00 avg. rating (97% score)
A propos de l'auteur
Passionné des technologies Microsoft Exchange / Lync / O365
  1. François DERONNE Reply

    Vivement les prochains articles sur des focus en particulier !

Laisser un commentaire

*